top of page

Spotlight Series: Josh Dueck

'Spotlight' is a monthly series from the CSPA EDIA committee to highlight various members or people in our community who are showing a commitment to equity, diversity, inclusion, and accessibility.

“Sports can transcend barriers and unite people in ways few other things do.”

Josh Dueck (he/him) is a pioneer in Para alpine sit skiing, and a two-time Paralympian. Born in Kimberley, British Columbia, he loved being on the snow and was a freestyle skier before an accident on the hill forced him to change his plans. Instead, he turned his attention to Para alpine skiing. Six years later, he was competing – and winning – when he made his Paralympic debut in his home province, suiting up for Canada at Vancouver 2010, where he won a silver medal in the men's sitting slalom race. In 2012, Josh became the first sit-skier to complete a backflip on snow, earning him worldwide notoriety. Recently Josh took on the role of Chef de Mission for Canada's Paralympic team at Beijing 2022 and helped the team to 'create opportunity from the unknown.' Josh's day job is as the Executive Director for a social impact sports organization, Freestyle BC, supporting athletes, coaches and officials in a sport that first inspired and shaped him.


Role: Freestyle BC Executive Director

Description of role: Social impact through sport


When we caught up with Josh to find out more about him and the work he does, here's what we learned ...

What are you up to now? My day job pay job is to support the teams that drive the club, coach and athlete development for over 2000 members across the province of BC. Our mission is to place athletes on the Canadian National Team who ultimately win medals at the highest level through high-quality programming and sports development. I am also an advisor to donor relations for the Canadian Paralympic Committee; through this role, I can help remove the physical and financial barriers that keep aspiring athletes and future champions from achieving their potential. As a volunteer, I support the International Paralympic Committee as the first vice-chair of the Athletes Council and a member of the Governing Board. My most important and favorite role is being a father; Nova (9) is my shining star, and Hudson (6) is my little helper.


Why is your work meaningful to you? A sense of purpose, passion and duty inspires me to do what I do. Sports can transcend barriers and unite people in ways few other things do.


How can others support EDIA initiatives? Ask good questions and be a curious listener.

“Sports have the power to change the world. It has the power to inspire, the power to unite people in a way that little else does. It speaks to youth in a language they understand. Sports can create hope, where there was once only despair. It is more powerful than governments in breaking down racial barriers. It laughs in the face of all types of discrimination. Sports is the game of lovers” – Nelson Mandela
 

« Spotlight » est une publication mensuelle proposée par le comité EDIA de l'ACPS qui permet de mettre en lumière diver(se)s membres ou personnes de notre communauté qui s’engagent vers l'inclusion, la diversité et l'équité.

« Je pense que le sport peut transcender les barrières et unir les gens de façon unique. »

Josh Dueck (il/lui) est un pionnier du para-ski assis et un double athlète paralympique. Né à Kimberley, en Colombie-Britannique, il a toujours aimé être sur la neige et était skieur acrobatique avant qu’un accident sur les pentes ne le force à changer ses plans. Il s’est donc tourné vers le ski para-alpin. Six ans plus tard, il renouait avec la compétition (et la victoire) en faisant ses débuts paralympiques alors qu’il représentait le Canada lors des Jeux de Vancouver – hiver 2010, sa ville natale, et a remporté une médaille d’argent en slalom hommes – assis. En 2012, Josh est devenu le premier skieur assis à effectuer un saut périlleux arrière sur neige, lui valant une notoriété mondiale. Plus récemment, Josh a assumé le rôle de chef de mission pour l’équipe paralympique canadienne lors des Jeux paralympiques d’hiver de Beijing 2022 et a aidé l’équipe à « déceler des opportunités insoupçonnées ». Josh est directeur administratif pour Freestyle BC : une organisation sportive à impact social qui soutient les athlètes, les entraîneur(e)s et les officiel(le)s dans le sport qui l’a inspiré et formé.


Rôle : Directeur général de Freestyle BC

Description du rôle : Impact social grâce au sport

Lorsque nous avons rencontré Josh pour le connaître davantage et découvrir le travail qu'il accomplit, voici ce que nous avons appris...

Sur quoi travailles-tu en ce moment? Mon travail quotidien consiste à soutenir les équipes de développement des clubs, des entraîneur(e)s et des athlètes pour plus de 2 000 membres dans la province de la Colombie-Britannique. Notre mission est de retenir des athlètes au sein de l’équipe nationale canadienne et de les aider à remporter des médailles au plus haut niveau grâce à des programmes de haute qualité et au développement sportif. Mon rôle de conseiller aux relations avec les donateur(-trice)s du Comité paralympique canadien me permet de faciliter l’élimination des obstacles physiques et financiers qui empêchent les athlètes en devenir et les futur(e)s champion(ne)s d’atteindre leur potentiel. Je soutiens bénévolement le Comité International Paralympique à titre de premier vice-président auprès du conseil des athlètes et de membre du conseil de gouvernance. Avant tout cependant, le rôle le plus important et qui m’est le plus précieux est celui d’être le père de Nova (9 ans), mon étoile brillante, et de Hudson (6 ans), mon petit assistant.

Qu’aimez-vous dans votre travail? Ma passion, mon sens du devoir et le désir d’avoir un but précis sont mes sources d’inspiration. Je pense que le sport peut transcender les barrières et unir les gens de façon unique.

3 Comment les autres peuvent-ils ou elles soutenir les initiatives d’EDIA? En posant des questions pertinentes et en cultivant leur curiosité.


« Le sport a le pouvoir de changer le monde. Il a le pouvoir d’unir les gens d’une manière quasi unique. Il parle aux jeunes dans une langue qu’ils comprennent. Le sport peut créer de l’espoir là où il n’y avait que du désespoir. Il est plus puissant que les gouvernements pour briser les barrières raciales. Le sport se joue de tous les types de discrimination. Le sport est le jeu des fervent(e)s » – Nelson Mandela

Comments


Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
No tags yet.
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
  • LinkedIn - Grey Circle
  • Instagram - Grey Circle
bottom of page